/medias/image/5155814465b473eca7debe.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

[Erasmus days] Elysabeth, son année Erasmus à Dresden en Allemagne

Portrait de diplômé(e)

-

13/10/2017

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Elysabeth Yven, j’ai 23 ans, je suis française expatriée en Allemagne depuis 2014. J’étais à l’IAE de Nantes en licence parcours international et pour ma troisième année je suis partie avec le programme Erasmus+ en Allemagne.

Elysabeth pourquoi avoir choisi de partir et pourquoi l’Allemagne ?

Dans le parcours que je suivais à l’IAE nous étions fortement invités à réaliser au moins une année à l’étranger et j’avais de toute façon cette envie de partir depuis bien longtemps. Je parlais assez couramment l’anglais et j’avais aussi étudié l’allemand en seconde langue. Partir en Allemagne était pour moi une opportunité pour approfondir mon allemand. Je voulais être loin de la frontière pour m’imprégner complètement de la culture allemande, alors Dresden était pour moi la bonne destination.

Comment avez-vous préparé votre voyage à Dresden ? Aviez-vous des appréhensions ?

Administrativement c’était un peu compliqué car il y avait un décalage de date au niveau de la rentrée en Allemagne et en France. Mais après, sur place, trouver la fac, trouver un appartement, tout cela s’est fait assez facilement. Je n’avais pas d’appréhension, j’ai toujours voulu voyager ! J’ai bien vécu mon arrivée à Dresden car je suis arrivée un mois avant la rentrée ce qui m’a permis de m’installer sans pression. Mais je me suis vraiment rendue compte de ce que ça voulait dire de vivre dans un pays étranger une fois sur place ! Par exemple des petites choses simples de la vie de tous les jours comme acheter une carte de téléphone ou ouvrir un compte, tout devient plus compliqué lorsqu’on ne maîtrise pas la langue ! En même temps lorsqu'on y arrive ce sont des petites victoires de tous les jours on est très fier !

Et la suite de votre histoire après l’année Erasmus ?

Je n’ai pas obtenu m’a troisième année en Allemagne donc j’ai terminé ma licence à l’IAE Nantes. Mais je voulais absolument repartir en Allemagne. Les deux trois premiers mois de retour en France ont été très difficiles. J’ai dû faire une sorte de deuil de cette année incroyable que je venais de vivre en Allemagne. Au début c’est compliqué de réintégrer son quotidien.

Quand j’ai essayé concrètement de voir comment il serait possible de revenir en Allemagne ça s’est avéré plus compliqué que prévu. Ce n’est pas du tout la même chose de partir dans le cadre Erasmus et de partir par ses propres moyens. J’ai réfléchi à toutes les solutions possibles et inimaginables pour repartir ! J’ai fini par postuler à un poste d’assistante de langue en Allemagne pour le programme Erasmus. J’ai aussi cherché à faire un stage pendant l’été avec Erasmus + qui proposait une bourse et de l’aide pour trouver un stage. Avec ce stage j’avais au moins 3 mois où je savais que j’allais pouvoir être en Allemagne. Pour le poste d’assistante de langue dans un lycée, ça a été l’ascenseur émotionnel car j’ai été prise pour un poste mais ça n’était pas à Dresden, c’était à 3h de là et c’était dans un tout petit patelin !

Au niveau professionnel quelles ont été les étapes après ces deux expériences ?

Ce qui est sûr, c’est que ça m’a énormément fait progresser en allemand car je n’avais pas le choix que de parler 100% du temps en allemand. En Erasmus on peut toujours trouver des personnes avec qui parler en anglais quand l’allemand devient trop difficile ! En un an j’ai fais plus de progrès que dans toute ma vie ! Mais pour trouver du travail ici l’anglais ne suffit pas et si vous voulez vous installer l’allemand est incontournable. C’était vraiment mon objectif n°1 d’améliorer mon niveau dans cette langue.

En parallèle j’ai commencé mon master en marketing à distance avec l’université de Montpellier. Cette année, je fais ma deuxième année de master marketing à distance et en même temps, depuis cet été, j’ai trouvé un poste en CDI en marketing et communication où je m’occupe de développer l’entreprise pour laquelle je travaille sur le marché français.

Auriez-vous des conseils à donner aux étudiants qui envisagent de partir à l’étranger ?

J’ai suivi des cours de langue que le programme Erasmus organisé à Dresden pour les nouveaux venus. Plus que pour les cours de langue, je conseille vraiment aux étudiants de s’y rendre car c’est surtout un excellent moyen de rencontrer les gens, d’être un peu plus à l’aise. Etre présent dans la ville avant la rentrée était aussi un gros point fort, j’ai pu découvrir la ville, commencer à lier des amitiés, trouver mon appartement et éviter la panique le jour de la rentrée ! Regroupez bien aussi tous vos documents et prévoyez bien une petite cagnotte en attendant que les bourses arrivent c’est important d’avoir un peu d’argent de côté !

Pour découvrir l’interview d’Elysabeth et Martin son compagnon allemand, c’est par ici ! #ErasmusLoveStory

1280 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portrait de diplômé(e)

Raina Homai, diplômée 2012, ancienne coordinatrice du réseau des diplômés

User profile picture

IAE Nantes ALUMNI

21 mai

Portrait de diplômé(e)

Xing Luwei doctorante Chinoise, son année au Centre franco-chinois de l’IAE Nantes

User profile picture

Céline MESNAGE

08 novembre

Portrait de diplômé(e)

Ludovic Poirier : "Développer un esprit critique et de raisonnement"

LP

Ludovic POIRIER

08 juin